Le Pays

Le Burkina Faso, est un pays d’Afrique de l’Ouest sans accès à la mer, entouré du Mali au nord, du Niger à l’est, du Bénin au sud-est, du Togo et du Ghana au sud et de la Côte d’Ivoire au sud-ouest.
Ses habitants sont les Burkinabè. Le Burkina Faso est membre de l’Union africaine (UA) et de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

  • Superficie : 274 200 km2
  • Forme de l’état : République semi présidentielle
  • Population : 15 264 735 h (2008)
  • Président : Blaise Compaoré depuis 1987
  • Capitale : Ouagadougou : 1 400 000 h
  • Indépendance : De la France : le 5 août 1960
  • Ancien Nom : Haute Volta – Burkina Faso depuis 1984
  • Monnaie : francs CFA (Communauté Financière d’Afrique) 1 € = 656 francs CFA
  • PNB : 300 €/habitant/an - classement : 206ème / 231 pays classés
  • IDH : 176ème /177 pays classés (indice de développement humain)
  • Santé : Classé en Zone 3 : principales maladies : paludisme, sida, tuberculose, méningite, choléra

- Statistiques démographiques :

  • Espérance de vie : 48 ans
  • Taux de croissance : 2,68
  • Taux de mortalité infantile : 60 %
  • Taux de fécondité : 6 enfants/femme
  • Population urbaine : 18 %
  • Taux d’alphabétisation : 29 %

- Langue officielle :

Français mais aussi nombreux dialectes : Mooré, Dioula (Bambara), Foulfouldé (Peulh)....

- Ethnies :

environ 65 ethnies : Mossi (majoritaires) - Gourounsi, Sénoufo, Lobi, Bobo, Marka, Peulh.....

- Religions et croyances

La majorité de la population pratique l’animisme, croyance ancestrale, mais pratique aussi parallèlement à 55 % la religion musulmane et 45 % la religion chrétienne. Les marabouts et sorciers ont toujours une grande influence.

- Climat :

Un climat tropical de type soudano-sahélien
On peut donc distinguer trois grandes zones climatiques :

  • zone sahélienne au nord du pays : moins de 600 mm de pluviométrie par an et amplitudes élevées (15 à 45 degrés).
  • zone soudano-sahélienne. C’est une zone intermédiaire pour les températures et les précipitations.
  • zone soudano-guinéenne au sud du pays : plus de 900 mm de pluie par an et des températures moyennes basses

- Saisons :

On distingue deux saisons inégales :

  • Une saison d’hivernage très courte de 3 à 4 mois (mai - juin à septembre), saison des cultures
  • Une saison sèche de 8 à 9 mois (octobre à juin). Où souffle l’Harmattan, vent chaud et sec originaire du Sahara. La rareté et la mauvaise répartition des pluies provoquent des migrations de plus en plus fortes des populations principalement du Nord et du centre vers les villes, le Sud-ouest du Burkina Faso et les pays de côte.

- Economie :

  • Agriculture : elle emploie 86 % de la population et représente 40% du revenu total. Les cultures sont principalement vivrières : sorgho, mil, maïs, arachide, riz . Les cultures d’exportations représentent les principales recettes : coton (1er producteur africain) karité, haricots verts (4ème rang mondial).
  • Secteur secondaire : Le potentiel minier riche et varié est pourtant peu exploité. L’or est la principale ressource exploitée et occupe le 3e poste d’exportation après le coton et l’élevage (2 millions de tonnes). Les autres produits sont le manganèse, zinc, argent, cuivre et phosphates.

- Culture :

  • L’artisanat est très développé dans le pays notamment : le bronze, le batik, la poterie, les instruments de musique, la teinture
  • Le Burkina possède aussi le plus grand musée ethnologique de l’Afrique de l’Ouest à MANEGA

|| | Plan du site | AE Copyright © Afriq'Energies  |  Mise à jour : 01 avril 2017  ||