Accueil > REALISATIONS > 2002/03/04 > Le groupe et les objectifs 2003

Le groupe et les objectifs 2003

ACTION D’AIDE AU DEVELOPPEMENT

AU BURKINA FASO en 2002/2003


PRESENTATION ET OBJECTIFS


PRESENTATION DU GROUPE DES ACTEURS FRANÇAIS

Le lycée du Bâtiment et Travaux Publics « les Graviers Blancs » de Besançon s’investit depuis 1987 à l’éducation à la citoyenneté, au développement durable et à la solidarité internationale au Burkina Faso où il a déjà effectué de nombreux projets abordant l’économie, le sanitaire, social, échanges interculturels, l’environnement Le lycée a également des échanges avec d’autres pays (Allemagne, Angleterre, Portugal, Suède, Italie, Canada)

Un groupe de 25 personnes constitué de 17 élèves issus des classes de 1ère Bac PRO Travaux Publics, Gros Œuvre, BAC Sciences Techniques Industrielles et Brevet de Technicien Collaborateur Architecte accompagnés de 5 professeurs et de 3 infirmiers, sous la tutelle de l’association d’Afriq’Energies Graviers Blancs

Les élèves ont préparé leur projet et reçu une sensibilisation sur le plan géopolitique, culturel, sanitaire et technique pendant une année afin qu’ils puissent assurer et pérenniser l’action ainsi que son exploitation à leur retour.

Pendant ce séjour du 14/10 au 12 /11/2003, le groupe a participé à diverses actions : déchets, construction du marché, aménagement d’un forage, d’une aire de lavage, mise en place d’un comité de gestion des déchets afin de respecter l’environnement, une étude de faisabilité pour la valorisation d’un site archéologique, action sur la santé et découverte du pays..

  • 17 élèves
    • BARAER Kevin
    • BILLOD-LAILLET Cyril
    • BONNET Anthony
    • BRUN Romain
    • CAPPI Etienne
    • CAUTENET Mathieu
    • CONVERS Dimitri
    • FELIX Renaud
    • GIRARD Numa
    • HENON Dan
    • LODS Charles-Henri
    • MANDELLI Florian
    • RONCHI Anthony
    • SECULA Raphaël
    • THOMAS Hervé
    • TINANT Maxime
    • TRINH Aurélien
  • 3 Infirmiers
    • ANTRAIGUE Fabrice
    • MAUFFREY Mélanie
    • LABARRE Gaëlle
  • 5 professeurs
    • CORDIER Gilles
    • HOEUILLARD Marcel
    • LEROY Jérôme
    • RENEVIER Claire
    • VALDO Sandrine


INTRODUCTION

Origine du projet

Ce département est jumelé avec la ville de Besançon depuis 20 ans. Elle a mené une politique de développement en réalisant plusieurs projets : éducation, eau, santé reboisement, micro-projets agricoles et elle a su entraîné dans son action d’autres acteurs sur le terrain dont notre lycée depuis 1987

Constat

Lors de nos dernières actions dans ce pays, nous avons écouté la population et observé leurs conditions de vie. Nous avons donc effectué avec la population un état des lieux pour mettre en évidence leurs besoins ou leurs attentes afin de les rendre acteurs de leur développement.

Besoins mis en évidence

  • L’EDUCATION A LA CITOYENNETE
  • LA MAITRISE DES RESSOURCES NATURELLES
  • LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
  • LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE
  • L’AMELIORATION DU CADRE DE VIE ET DE L’HYGIENE
  • LE TRANSFERT DU SAVOIR FAIRE PAR LA FORMATION DES HOMMES ET DES FEMMES
  • L’AIDE A LA SANTE
  • LA DECOUVERTE DE LA CULTURE DE L’AUTRE

Démarches et objectifs

Pour le groupe :

  • Nous avons fait des propositions en arrêtant les modalités sur la participation physique et financière
  • Nous avons fait valider les projets par tous les acteurs en mettant en exergue les retombées positives :
    • valorisation de l’être humain, développement de l’économique, impact sur l’éducation des jeunes
  • Nous avons recherché les fonds nécessaires pour la réalisation des projets
  • Nous avons réalisé les projets avec la participation de la population
  • Nous avons effectué un bilan de l’action

Pour les élèves français :

  • Sur le plan humain :
    • Les rendre acteurs d’un projet
    • Etre plus tolérant par rapport aux problèmes de société et sur les conflits internes
    • Enrichir sa culture
    • Faire preuve d’un esprit de solidarité et donner la notion du bénévolat
    • Respecter un engagement
    • Respecter les us et coutumes des autres
  • Sur le plan technique :
    • Etre autonome dans ses démarches
    • S’adapter à de nouvelles techniques et matériaux
    • Transmettre son savoir aux autres
    • Recevoir le savoir-faire des autres

Pour les autochtones :

  • Sur le plan humain :
    • Valoriser les compétences de chacun
    • Participer activement et bénévolement à l’amélioration de son cadre de vie
    • Faire découvrir sa culture à l’autre
    • Réfléchir à l’avenir des descendants
    • Devenir acteur de son développement
  • Sur le plan technique :
    • Faire part aux autres de son savoir ancestral
    • Recevoir une formation sur les nouvelles techniques
    • Découvrir la culture de l’autre et l’architecture
|| | Plan du site | AE Copyright © Afriq'Energies  |  Mise à jour : 01 avril 2017  ||