Accueil > REALISATIONS > 2002/03/04 > Le bilan et les perspectives 2003

Le bilan et les perspectives 2003

ACTION D’AIDE AU DEVELOPPEMENT

AU BURKINA FASO en 2002/2003


CONCLUSION


Cette année nous avons constaté une évolution très importante de la population dont la participation a été très active dans les travaux et dans son accueil.
Ce constat nous encourage et permet d’affirmer que le mot COOPERATION retrouve toute sa signification pour envisager d’autres actions pour un développement durable.


PERSPECTIVES

  • Continuer à sensibiliser nos élèves à l’éducation au développement dans les pays en difficulté à travers des projets humanitaires, techniques, socioculturels et au bénévolat.
  • Poursuivre notre action sur la maîtrise des ressources naturelles afin de respecter l’environnement.
  • Développer notre action de formation auprès des enfants, des hommes et des femmes
  • Inciter les jeunes au voyage afin de mieux comprendre les évènements internationaux et être plus tolérants.
  • Rendre les villageois autonomes dans leur développement en les accompagnant dans des micro-projets
  • Terminer notre projet sur l’archéologie et le tourisme solidaire en impliquant la population
  • Réaliser un nouveau module simple du marché avec la population pour parfaire la formation et leur autonomie pour qu’elle puisse poursuivre ce projet.

REMERCIEMENTS

Tous ces travaux ont pu être réalisés grâce à la détermination de nos élèves et de son équipe d’encadrement, de la population burkinabé mais surtout grâce à votre générosité et à celle des autres sponsors privés ou publics qui ont su nous faire confiance dans la pérennisation de notre action envers cette population bénéficiaire qui vous remercie d’avoir contribué à l’amélioration de son cadre de vie.

Elle permet également d’éduquer nos jeunes à la citoyenneté pour un autre regard et un comportement approprié envers les pays dits en voie de développement et par rapport au phénomène d’intolérance voire de racisme que l’on rencontre actuellement dans nos pays dits évolués.

  • Le groupe de 2003

Discours de Mr Kassoun TRAORE, Préfet de Douroula, pour la réception des travaux le 8/11/03

Mr le Président de l’Association Afriq’Energies, Mmes, Mrs les professeurs et infirmiers et les membres de la dite association,
Mr le Président du Comité local de Jumelage de Douroula, Mr le Correspondant provincial du Mouhoun
Mmes et Mrs les Directeurs et chefs de services, Mrs les Délégués Administratifs des villages,
Notabilités coutumières et religieuses, honorables invités et population du département de Douroula,

C’est à la fois pour nous un grand privilège et un devoir bien agréable que d’avoir à prendre la parole en une occasion aussi importante pour le département de Douroula, que celle de la réception des travaux de construction du marché de Douroula.

Aussi, c’est avec la gorge serrée d’émotion et le visage coloré de confusion que nous vous exprimons en cette circonstance. En effet, nous avons tous exprimé une joie bien sincère lorsque nous avons été mis au courant du projet de modernisation du marché. Imaginez alors la teneur et la chaleur des sentiments qui vous animent quand ce qui était jusque-là un rêve devient une merveilleuse réalité à travers cette halle qui trône devant nous en si peu de temps. Aussi je voudrais solliciter un ban pour l’association Afriq’Energies qui comme l’indique son nom est effectivement un concentré d’énergies.

Mesdames et messieurs, seulement deux semaines de cela, il n’y avait en lieu et place de l’infrastructure mise devant vous que des abris de fortune érigés par les utilisateurs du marché. Il ne serait pas inutile de souligner la fragilité de tels aménagements qui doivent sans cesse être renouvelés.

C’est dans ce décor pas du tout reluisant que l’Association Afriq’Energies sous la bienveillance de Mr Marcel Hoeuillard, à qui nous devons rendre un hommage appuyé a pris la généreuse initiative en concertation avec la population d’implanter une infrastructure moderne tout en respectant notre architecture locale à qui elle offre toute les commodités désirables à la population

Cela est chose faite avec le présent camp chantier qui met à la disposition de la population ce vaste bâtiment qui permettra aux commerçants d’étaler leurs marchandises à l’abri du soleil et de bien d’autres contraintes climatiques. Réalisé avec des matériaux locaux, avec habileté, goût et savoir-faire et tout cela en quelques jours, de dur labeur. Ce cadre d’échanges commerciaux apporte en même temps un changement radical à l’aspect de notre cité avec la participation active de la population.

Aussi, nous ne pouvons qu‘exprimer au nom du gouvernement tout comme des populations du département notre profonde gratitude aux professeurs et aux élèves du lycée des Graviers Blancs de Besançon qui en savants architectes et en maçons aux mains expertes ont édifié cette infrastructure qui vient s’ajouter à la longue liste des réalisations entreprises par Afriq’Energies, aménagement du forage, aire de lavage, isoloir, aménagements du CSPS, boulangerie, étude du projet archéologique apport de médicaments et lunettes, livres scolaires et matériels aux écoles.....

C’est l’occasion pour nous aussi d’adresser nos chaleureux remerciements et je vous prie Mr. Hoeuillard de bien vouloir les transmettre, à tous ceux qui en France, au grand jour comme dans l’anonymat, ont permis par leurs contributions la naissance toute particulière de ce joyau digne de tous les éloges ; une reconnaissance toute particulière va à l’endroit de la Ville de Besançon dont la participation financière a été décisive pour la réalisation du marché.

Tout en gardant le secret espoir de voir se réaliser les neuf autres modules restants grâce à vos efforts soutenus et celle de la population locale, nous vous assurons que cette infrastructure que nous réceptionnons à bras ouverts sera appropriée et utilisée avec discernement. Nous invitons pour ce faire la population à en faire bon usage en bon père de famille.

En raison, de notre empressement à occuper les lieux ; nous voudrions pour terminer, exprimer nos vives reconnaissances à tous ceux qui ont effectué le déplacement de Douroula pour rehausser par leur présence l’éclat de la présente cérémonie.
Nous leur souhaitons un bon retour dans leurs foyers respectifs.

Vive l’association Afriq’Energies et le Lycée des Graviers Blancs, vive l’amitié et la solidarité entre les peuples.

Nous vous remercions pour votre aimable attention.

Ani tié, barika et m’tara

|| | Plan du site | AE Copyright © Afriq'Energies  |  Mise à jour : 01 avril 2017  ||