Accueil > REALISATIONS > 2004/05/06 > Le groupe et les objectifs 2005

Le groupe et les objectifs 2005

ACTION D’AIDE AU DEVELOPPEMENT

AU BURKINA FASO en 2005/2006


PRESENTATION ET OBJECTIFS


PRESENTATION DU GROUPE DES ACTEURS FRANÇAIS

Le groupe de 27 personnes était constitué

De 19 élèves issus du lycée provenant de différentes classes (1ère Bac PRO TP, GO et EOGT, 1ère BAC STI Génie Civil, 1ère de BTS TP et Bâtiment)

  • BELLENEY David
  • BILLET Antoine
  • DEMOLY Florian
  • GROSJEAN Adrien
  • GUILLAUME Romain
  • GUYON Cyril
  • KABANTCHENKO Benoit
  • LAMIELLE Vivien
  • LEROY Schneiter Clément
  • MAIRE Antoine
  • MANGIN Anaële
  • PAGNIER David
  • RACLE Julien
  • RONCHI Anthony
  • SIMON Lucien
  • TAVERNIER Simon
  • VAN HAUVERMAT Côme
  • VALLET Guillaume
  • VUILLEMIN Bastien

De 2 infirmiers en 3ème année de l’IFSI de Vesoul

  • KARTNER Yohann
  • THOMAS Emilie

De 4 professeurs du lycée Pierre Adrien PARIS

  • CORDIER Gilles
  • FORAY Mickaël
  • RENEVIER Claire
  • VALDO Sandrine

Du Président de l’association Afriq’Energies

  • HOEUILLARD Marcel

Du directeur du laboratoire MTI de l’Université de Franche Comté

  • GIRARDOT Jean-Jacques


LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET EDUCATIFS

Ce déplacement au Burkina Faso avait pour but de pérenniser notre action envers ce pays et d’aborder plusieurs objectifs qui ont été atteints lors de ce séjour

  • Continuer nos actions de sensibilisation envers notre population d’élèves issue de milieux sociaux très différents dans des actions de développement durable pour des pays dits en voie de développement.
  • Développer le volet de la formation à l‘éducation à la citoyenneté en investissant nos élèves dans des actions bénévoles.
  • Valoriser leurs savoir-faire professionnels et savoir-être dans des actions de formation auprès de la population locale.
  • S’enrichir culturellement en allant à la rencontre des autres afin d’être plus tolérant et mieux comprendre les conflits internationaux
  • Développer l’esprit de groupe nécessaire dans leurs futures activités professionnelles et dans la société actuelle.
  • Aider une classe de population à mieux faire face à son avenir.
  • Lutter contre la discrimination par la tolérance
    Les projets réalisés présentaient des objectifs transversaux dans un projet pluridisciplinaire qui font partie intégrante du cursus de formation scolaire prévu pour les participants tant en enseignement général que dans la partie professionnelle. Une évaluation des compétences a été effectuée.
    Tous les objectifs ont été atteints

INTRODUCTION

Notre séjour du 12/10 au 10/ 11/2006 nous a permis d’approfondir et de comprendre encore un peu plus le fonctionnement de l’Afrique et sa culture et de constater que les traditions y sont toujours aussi fortes.

Malgré l’attitude de certains responsables nous pouvons néanmoins constater un vrai changement de comportement dans la population et surtout parmi les jeunes et les femmes qui souhaitent prendre leur avenir en main.

Nous avons constaté également, lors de notre rencontre avec l’ADDD, un discours rassurant pour mettre en place une nouvelle politique de développement en demandant à la population de s’impliquer physiquement et aussi financièrement dans les projets réalisés par la coopération.

Lors d’une réunion avec le Président de l’ADDD, Mr Drissa SOUARE, a tenu un discours très ferme envers ses frères et sœurs, les incitant à se prendre en charge tant sur le plan financier que technique et de ne pas toujours tendre la main « une bouche pleine ne peut s’exprimer » il leur a précisé qu’ils devaient profiter de l’aide logistique apportée par les amis français pour construire un avenir plus prometteur.
Il a également ajouté qu’il appréciait notre formule « Partenariat, formation, travaillons ensemble et que les projets réalisés étaient pensés et préparés dans un vrai esprit de coopération »

Nous n’avons pas pu beaucoup échanger avec Mr Blamami KOTE car il a été très peu présent pendant notre séjour étant occupé par l’élection présidentielle.

Mr Lassina KOTE, professeur chercheur en archéologie à l’université de Ouagadougou, nous a accompagnés à Douroula, pour la mise en place du projet de la maison culturelle musée. Il nous a apporté une aide non négligeable dans la réflexion sur ce projet. Il a également participé à des réunions de travail à Ouagadougou.

Mr Drissa KOTE nous a accompagnés tout au long du séjour afin de faciliter nos déplacements et nos démarches

La population a participé activement, malgré la période du ramadan, à la réalisation des travaux du musée, du jardin des femmes, de l’inventaire du patrimoine et dans le fonctionnement de notre groupe. Nous les en remercions.

Mr le Préfet de Douroula, Kassoum NIAONE, a participé à nos réunions de travail et a facilité nos déplacements. Nous constatons une très forte implication de sa part dans la réalisation des projets de la coopération et également un discours objectif pour convaincre la population du bien-fondé de l’aide apportée par nos échanges.

Pour sensibiliser les élèves nous avons sollicité l’INRAP (institut national de recherche archéologique préventif ) qui a comporté une partie théorique et une partie pratique sur le terrain

L’implication de l’UFC : en effet nous avons pu sensibiliser l’ UFC afin qu’elle s’implique dans le développement du territoire de Douroula en s’appuyant sur la valorisation du patrimoine existant qui est source d’économie dans plusieurs domaines. (Voir dossier de Mr JJ GIRARDOT )

Mr Jean Jacques Girardot directeur du laboratoire MTI de la Maison des Sciences de l’Homme Claude Nicolas Ledoux s’est rendu au Burkina en novembre 2005 pour rencontrer, avec Mr Lassina KOTE, tous les notables, administrations, l’Université de Ouagadougou et l’Ambassade de France pour les informer sur les perspectives d’évolution et d’orientation par rapport au projet de la maison musée départementale récemment construite par l’association Afriq’Energies.

|| | Plan du site | AE Copyright © Afriq'Energies  |  Mise à jour : 01 avril 2017  ||